adopter un chat
La vie avec mon chat

Ce qu’il faut savoir avant d’adopter un chat

Nombreuses sont les personnes qui rêvent d’adopter un chat. Parce que c’est mignon, c ‘est doux, ça ronronne. Oui mais voilà, derrière ces images idylliques, se cache une réalité que beaucoup devraient connaître avant de prendre leur décision. Voici donc ce qu’il faut savoir avant d’adopter un chat.

Pour les spécialistes des chats parmi vous, vous risquez de sourire en lisant cet article. Sachez qu’il est en grande partie destiné aux novices qui vont bientôt connaître l’immense bonheur de partager la vie d’un chat. Et si vous êtes un novice en chat, bienvenue dans la famille des catlovers et suivez le guide ! 🙂

Vous vous sentez dépassé(e) par le comportement de votre chat ?
Il vous arrive de douter, d’angoisser quant au bonheur de votre chat
chez vous ?
De vous inquiéter de l’amour de votre chat pour vous ?
Vous avez peur de tout faire de travers et de ne pas apporter à votre chat
ce dont il a vraiment besoin ?

C’est par ici !

Un chat est un être vivant

Là vous vous dites : mais elle est devenue complètement folle, on le sait ça ! Evidemment que vous le savez mais concrètement, il arrive que certaines personnes ne mesurent pas vraiment ce que cela signifie.

En tant qu’être vivant, un chat a besoin de répondre à ses besoins primaires qui sont manger, boire, dormir, éliminer. Il est important que ces besoins soient assouvis et respectent sa nature de chat.

Cela sous-entend lui apporter une nourriture adaptée, de l’eau fraîche renouvelée très régulièrement et s’occuper de sa litière. On n’oublie pas de le faire, on n’a pas « la flemme » parce qu’on a eu une journée compliquée.

Je sais que cela paraît évident mais les refuges sont pleins d’animaux qui ont souffert à cause d’humains qui ne faisaient pas ce qu’il fallait. Alors oui, un chat a des besoins, c’est parfois contraignant mais il faut s’occuper de lui.

Du temps et de l’attention

Les croyances ont la vie dure, un chat serait indépendant et n’aurait besoin que d’une gamelle de croquettes pour être heureux. Alors non en fait.

Comme tout être vivant, il a également un besoin de contact avec des humains ou avec des congénères de son espèce. On ne le laisse pas à l’abandon en pensant qu’il va s’occuper tout seul. Certains chats y arrivent mais cela ne dure pas éternellement. A un moment ou à un autre, il aura besoin qu’on s’occupe de lui, qu’on le câline, qu’on joue avec lui. Surtout si c’est un chat d’appartement qui a beaucoup moins de distractions.

Le sentiment de solitude, l’ennui, la dépression sont de véritables émotions que nos félins peuvent ressentir. Il est nécessaire de leur accorder le temps et l’attention dont ils ont besoin (et qu’ils méritent). Leur bien-être et leur équilibre en dépendent.

Un chat n’est pas un chien

Voilà encore une évidence. Le chat, contrairement au chien, ne cherche pas à faire plaisir à son maître. Pour faire simple, il s’attend plutôt à ce que son maître lui fasse plaisir 😉

Bien sûr, ce n’est pas une vérité absolue et certains chats suivent leur maître partout mais globalement, le chat fait ce qu’il veut. Il peut venir si vous l’appelez mais uniquement s’il y trouve son intérêt.

N’essayez surtout pas de le forcer s’il n’a pas envie, vous risqueriez de briser la confiance qu’il a en vous. Il doit sentir que vous le respectez et qu’il a la possibilité de se soustraire au contact quand ce n’est plus le moment.

De la même manière, on ne dérange JAMAIS un chat endormi. Ça vous plairait, vous, qu’on vienne vous tripoter ou vous embêter quand vous dormez ? Non, bien sûr ! Alors faites de même pour votre félin.

Gare à l’anthropomorphisme

L’anthropomorphisme c’est le fait d’attribuer des sentiments humains à un animal. En vrac : mon chat est jaloux, fourbe, il fait exprès de faire des choses pour m’embêter, il m’en veut…

On entend très souvent ce genre de chose mais la vérité c’est que le chat est un chat avec un cerveau de chat ! Il ne fait pas les choses pour vous contrarier mais parce qu’il s’adapte à une situation en utilisant les moyens qu’il a à sa disposition. Et il réfléchit comme un chat, il cherche à répondre à ses besoins, à faire ce qu’il souhaite. Rien de plus 😉

adopter un chat

Bien sûr, comme nous sommes des humains avec des cerveaux d’humains, nous avons tendance à interpréter ces actions en fonction de nos connaissances et de nos croyances. Ces interprétations sont donc erronées et participent à la mauvaise réputation des chats pour beaucoup de personnes.

Revenons à la simplicité pour expliquer les comportements de votre félin préféré, pas d’interprétation, il vous remerciera 😉

Un chat, ça coûte des sous et ça peut tomber malade

Pour que votre chat se sente bien, vous devrez investir dans des équipements pour votre maison : gamelles, bac à litière et litière, alimentation, couchage, arbre à chat ou griffoir, jouets. Tout ceci n’est pas gratuit, c’est un budget à prendre en compte.

De plus, en lien avec le fait d’être un être vivant, un chat peut avoir des problèmes de santé. Il a besoin d’être suivi régulièrement par un vétérinaire, d’être vacciné, vermifugé (stérilisé !). Il peut avoir un accident, tomber malade et si cela arrive, vous devez être là pour lui.

Evidemment, cela n’est pas gratuit mais quand on adopte un animal, on s’engage à lui fournir des soins si nécessaire. Outre la logique d’une telle réflexion, c’est également une obligation légale, alors pensez-y.

Laisseriez-vous votre enfant souffrir s’il est malade ? Bien sûr que non ! Alors, dès maintenant, commencez à vous dire que votre futur chat va devenir un membre à part entière de votre famille.

Vous devez prendre soin de lui, le choyer, le soigner. Nettoyer derrière lui si des dégâts se produisent et vous inquiéter POUR lui, plutôt que râler parce que vous devez nettoyer. Vous voyez où je veux en venir ? Votre mentalité tout entière va changer, c’est une habitude à prendre quand on n’a jamais eu d’animal mais après cela devient un réflexe.

Un chat, ça fait des bêtises, ça fait ses griffes, ça grimpe partout, ça miaule ! Et ça perd ses poils aussi 😉

Ah oui, ça aussi ça fait partie du côté « être vivant ». Votre quotidien va être chamboulé, vous devrez apprendre à cohabiter avec ce petit être différent de vous, comprendre ce qu’il essaie de vous dire. Mais c’est justement ça qui fait le charme de l’expérience.

Les instincts naturels du chat doivent pouvoir s’exprimer librement, c’est une condition indispensable à son bien-être.

adopter un chat

Vous allez devoir vous adapter à cette nouvelle vie autant que votre nouveau protégé. Faire des efforts pour le rendre heureux, vous occuper de lui au mieux. Mais si vous pensez comme cela, que vous vous interrogez avant de vous énerver et de perdre patience, alors vous avez tout compris et vous êtes sur la bonne voie !

Nul n’est parfait, nous avons tous beaucoup à apprendre de nos chats. Mais l’important est d’être attentif à son bien-être et chercher à lui offrir la meilleure vie possible.

Et ce, même si parfois il vous rend dingue 😉

Parce qu’adopter un chat c’est une responsabilité

Un chat peut vivre entre 15 et 20 ans. On ne prend donc pas cette décision à la légère. Il est primordial d’être conscient de l’engagement pris et de ce que cela implique.

Avant de prendre cette décision, vous devez vous assurer d’avoir les moyens, pas seulement financiers mais aussi en temps et en aménagements de votre habitation, pour assumer cette responsabilité.

Beaucoup trop de chats ont fait les frais d’adoptions faites à la va-vite, un chaton récupéré parce que c’est mignon, parce que ça fait plaisir aux enfants. Puis abandonné parce qu’en grandissant il est moins mignon, parce qu’on réalise qu’il coûte cher, qu’il mange beaucoup, qu’il met le bazar dans la maison… Trop d’excuses inadmissibles de personnes qui ne se posent pas de questions avant d’adopter.

Et voilà un autre chat abandonné, qui se retrouve à errer dehors, à connaître le froid, la faim, les privations. C’est un véritable traumatisme pour lui et nul ne mérite cela.

Mais si vous êtes ici, à lire cet article, c’est que vous êtes conscient de tout ceci. Vous vous renseignez avant de prendre votre décision et c’est tout à votre honneur. Je n’ai aucun doute que vous deviendrez un super papa ou une super maman chat 🙂

Quoi qu’il en soit, j’espère que vous aurez apprécié cet article. Je vous en prépare plein d’autres qui vous aideront à préparer au mieux l’arrivée de votre chat. Donnez-moi votre avis en commentaire !

Et si vous avez besoin de conseils ou d’être accompagné dans ce formidable début d’aventure avec votre chat, contactez-moi ! 🙂

Vous vous sentez dépassé par le comportement de votre chat
qui vous semble anormal…
Et vous souhaiteriez résoudre le problème.


Il vous arrive de douter que votre chat soit vraiment heureux chez vous…
Et vous aimeriez avoir les clés pour le chouchouter.

Vous avez du mal à le comprendre…
Et vous aimeriez être sûr(e) de faire ce qu’il faut pour répondre à ses besoins.

Vous ressentez des moments de stress voire de panique…
Et vous voulez être rassuré(e) sur la manière dont vous vous occupez de lui.

Vous êtes déçu(e) / frustré(e) du comportement de votre nouveau chat…
Et vous souhaiteriez vivre les moments de joie et de complicité dont vous rêviez en l’adoptant.

Vous vous sentez impuissant(e) et coupable de ne pas faire les choses correctement pour le rendre heureux…
Et pourtant vous l’aimez tellement et voudriez qu’il vous aime aussi.

Venez faire un tour sur cette page !

3 réflexions au sujet de “Ce qu’il faut savoir avant d’adopter un chat”

  1. Merci pour ces conseils, nous avons deux chats qui font parti intégrante de la famille. Beaucoup de personnes devraient lire votre article avant de prendre un chat. 👍🏻😘

    1. Merci beaucoup pour ce retour, ça me fait très plaisir 😻
      Mes chats sont aussi ma famille, mes bébés et je ne comprends pas qu’il puisse en être autrement.
      Très belle journée 😘

Laisser un commentaire