où adopter chat
Histoire de catlover

Où adopter son chat ?

Au moment de choisir votre chat, vous avez d’abord réfléchi aux critères. Cela vous permet de savoir dans quelle direction orienter votre recherche. Mais maintenant, autre question importante. Où adopter votre chat ?

Particulier, éleveur, association de protection animale, refuge ou animalerie, les possibilités ne manquent pas. Je vous aide à bien choisir où adopter votre chat.

Vous vous sentez dépassé(e) par le comportement de votre chat ?
Il vous arrive de douter, d’angoisser quant au bonheur de votre chat
chez vous ?
De vous inquiéter de l’amour de votre chat pour vous ?
Vous avez peur de tout faire de travers et de ne pas apporter à votre chat
ce dont il a vraiment besoin ?

C’est par ici !

Adopter son chat chez un particulier

A partir du mois d’avril, les annonces pullulent sur Internet proposant des chatons « contre bons soins ». Il est très facile de trouver un chaton qu’on obtiendra gratuitement. Pas de papier à signer, rien à faire, on repart avec une adorable boule de poils. Son âge est souvent incertain mais il est si mignon qu’on ne se pose pas trop de questions.

où adopter chat

Bon, si vous me connaissez un peu, vous vous doutez que je vous déconseille ce genre d’adoption. Le chaton est bien souvent trop jeune et pas sevré, ce qui peut entraîner des troubles du comportement par la suite.

De plus, adopter des chatons ainsi incite les particuliers à ne pas stériliser leurs chattes qui continueront à se reproduire d’année en année. Même si vous êtes un adoptant sérieux et que je ne doute pas que vous prendrez bien soin du chaton, il ne faut pas encourager ce genre de pratique qui est, en outre, illégale.

En effet, la plupart des particuliers ne s’embarrassera pas à faire identifier les petits et à les emmener chez le vétérinaire pour s’assurer que tout va bien. Il s’agit pourtant d’une obligation légale. De même, un particulier n’a pas le droit de vous demander une contrepartie financière en échange du chaton. Même si c’est pour dédommager la nourriture et la litière.

Adopter son chat chez un particulier est une solution pratique et d’une grande facilité. Mais restez vigilant avant de faire ce choix.

Adopter son chat en animalerie

On fait un tour dans les magasins et il est là, derrière sa vitre. Il nous regarde avec ses grands yeux et parfois gratte pour attirer notre attention. Il est si mignon, comment résister ? Vous avez forcément déjà ressenti cela. Et si vous avez des enfants, nul doute qu’ils vous ont déjà amené devant le box en disant « s’il te plaît, on peut le ramener à la maison ? »

où adopter chat

La tentation est grande, on veut le sortir de là et lui offrir une belle vie. Mais je vous mets en garde contre ce business qui ne devrait même plus être autorisé. Ces chatons sont enfermés, souvent trop jeunes, dans ces box et attendent. Ils ne connaissent pas le monde extérieur ni les interactions sociales, pourtant nécessaires à leur équilibre et à leur bien-être.

Ils sont dits venir d’élevages professionnels. C’est parfois vrai mais il est souvent très difficile de prouver leur provenance. Et les élevages clandestins et les « usines à chats » existent bel et bien. Aussi, si c’est un chat de race que vous voulez, prenez votre temps, ne craquez pas sur un coup de tête.

En effet, même si vous voudriez aider ce petit, vous alimentez ce business. En outre, votre protégé pourra souffrir de troubles du comportement ou même de maladies dues à cette période incertaine de sa vie.

Adopter son chat chez un éleveur

Si un chat de race vous fait envie, faites bien attention au moment de sélectionner votre éleveur. Certains particuliers vendent des chatons « de race » à des prix défiant toute concurrence et il faut avouer que c’est tentant. Mais pourquoi ne pas faire les choses bien ? Et surtout légalement ?

Prenez le temps de choisir un éleveur professionnel, qui possède un numéro de SIRET. Vous les trouverez sur le site du LOOF, sur les clubs de la race qui vous intéresse.

où adopter chat

Un éleveur professionnel sera avant tout un passionné qui aura, lui aussi, pris le temps de faire les choses bien. Ses chatons seront correctement socialisés et sevrés, vous pourrez rencontrer les parents, voir où les petits grandissent et vous bénéficierez de plein de conseils.

Alors certes c’est plus cher et parfois il vous faudra attendre un peu avant d’accueillir votre petit protégé chez vous. Mais vous recherchez un compagnon qui va vous accompagner pendant de nombreuses années, qui va devenir un membre à part entière de votre famille. Cela en vaut-il vraiment la peine de se précipiter, quitte à le regretter ensuite ?

Adopter son chat auprès d’une association / d’un refuge

Si vous n’avez pas d’exigences concernant l’apparence de votre futur chat, je vous recommande de vous rapprocher d’une association. SPA ou association locale, refuge ou réseau de familles d’accueil, vous ne pouvez que trouver votre bonheur.

Ne croyez pas les idées reçues comme quoi vous ne trouverez que de vieux chats à problèmes. C’est totalement faux et bien au contraire ! Vous y trouverez énormément de chats de tous les âges, certains très sociables et équilibrés, d’autres plus craintifs. Niveau apparence, c’est exactement pareil, toutes les couleurs, toutes les longueurs de poil, et même des chats de race abandonnés.

où adopter chat
Et oui, moi aussi je peux être abandonné

Que vous alliez en refuge ou que vous vous intéressiez à un chat en famille d’accueil, prenez le temps de discuter avec les bénévoles qui s’en occupent. Vous devez rencontrer le chat, voir si le courant passe, mais aussi vous assurer que son caractère correspond à votre mode de vie.

Dans tous les cas, si vous choisissez cette option, je vous félicite car vous faites une belle action et sauvez deux vies : celle du chat que vous choisissez, et celle du chat qui va pouvoir prendre sa place et sortir de la rue ou de la misère.

Et si vous vous interrogez sur les frais d’adoption, dites-vous que l’association a pris en charge votre bébé pendant plusieurs semaines ou mois. Les frais seront toujours inférieurs à ce que vous auriez payé vous-mêmes. Vous bénéficiez aussi d’un suivi et de réponses à vos questions, et ce n’est pas négligeable 😉

Et si c’est le chat qui me choisit ?

Voilà quelque chose qui arrive souvent. Vous voyez régulièrement un félin passer dans votre jardin ou près de chez vous. Vous le nourrissez, le caressez et petit à petit, le voilà qui fait comme chez lui. S’installe sur votre canapé pour une petite sieste, miaule à la fenêtre pour rentrer, et, inévitablement, vous vous attachez à lui.

où adopter chat
Dis, tu veux bien devenir mon humain ?

Vous aimeriez le garder, d’autant plus qu’il paraît n’avoir pas de maison. Que faire ? Dans un premier temps, vous devez vérifier s’il n’a pas un propriétaire. Interrogez vos voisins puis emmenez-le chez le vétérinaire pour vérifier la présence d’une puce électronique.

Si ce n’est pas le cas, alors il vous sera possible de l’adopter légalement, après un passage obligatoire en fourrière. Je vous détaille cette procédure dans un prochain article. Vous saurez ainsi quoi faire quand vous trouvez un chat abandonné ou errant.

J’espère que ces explications vous auront aidé à savoir où adopter votre chat. Tout comme la décision d’adopter un chat, le choisir est une décision importante. Même si votre coeur va parler et que le choix du félin sera souvent une évidence, ne vous précipitez pas pour trouver au plus vite.

Sachez prendre votre temps, faire les choses correctement. Vous ne regretterez jamais quand vous trouverez celui ou celle qui deviendra un membre important de votre famille. Et vous, où avez-vous adopté votre ou vos chat(s) ? Dites-moi tout dans les commentaires !

Vous vous sentez dépassé par le comportement de votre chat
qui vous semble anormal…
Et vous souhaiteriez résoudre le problème.


Il vous arrive de douter que votre chat soit vraiment heureux chez vous…
Et vous aimeriez avoir les clés pour le chouchouter.

Vous avez du mal à le comprendre…
Et vous aimeriez être sûr(e) de faire ce qu’il faut pour répondre à ses besoins.

Vous ressentez des moments de stress voire de panique…
Et vous voulez être rassuré(e) sur la manière dont vous vous occupez de lui.

Vous êtes déçu(e) / frustré(e) du comportement de votre nouveau chat…
Et vous souhaiteriez vivre les moments de joie et de complicité dont vous rêviez en l’adoptant.

Vous vous sentez impuissant(e) et coupable de ne pas faire les choses correctement pour le rendre heureux…
Et pourtant vous l’aimez tellement et voudriez qu’il vous aime aussi.

Venez faire un tour sur cette page !

Laisser un commentaire